90 % de l’investissement en marketing est dépensé sur des canaux qui interrompent les gens dans le but d’attirer leur attention.

Les pubs TV, les imprimées, les diffusions radio et les panneaux publicitaires en font partie, mais il en est de même pour les canaux web tels que les bannières publicitaires, les fenêtres publicitaires qui s’ouvrent automatiquement (Popup), les courriels non-sollicités et les pages interstices.

Cela ne veut pas dire que ces canaux de diffusion sont mauvais ou mal intentionnés.

Le marketing intrusif peut être efficace s’il est fait d’une manière empathique et s’il plaît à son auditoire.

Par contre, sur l’Internet, seulement 10 % des clicks et du trafic passe par ces canaux. La plus grande majorité du temps et de l’attention des utilisateurs d’Internet, que ce soit à partir d’un ordinateur de bureau, d’une tablette ou d’un mobile, se dirige vers les sources entrantes – soit :

  • des courriels sollicités et personnels qu’on veut lire

  • du contenu qu’on veut consommer

  • des résultats de recherches qu’on veut explorer

  • des médias sociaux avec lesquels on décide de s’engager

  • des vidéos qu’on veut voir

  • etc.

  • Marketing intrusif versus de permission

    Chez mbWeb, nous croyons que durant la prochaine décennie, les efforts et les sommes qui seront dépensés pour le marketing web deviendront plus importants et la croissance des canaux tels que les moteurs de recherche, le marketing dans les médias sociaux, la création de contenu etc. éclipseront les taux de croissance des canaux plutôt traditionnels – ceux dont la base est l’imposition de l’information.

    Notre but est d’aider notre clientèle, surtout ceux à l’extérieur du réseau des grandes entreprises avec des analyses et des recommandations pour ces canaux acquis.